Venez célébrez L'ADORATION DU SAINT-SACREMENT du lundi au jeudi de 17h à 18h, le vendredi de 17h à 18h45 et le samedi de 16h45 à 17h40 ...
Venez célébrez L'ADORATION DU SAINT-SACREMENT du lundi au jeudi de 17h à 18h, le vendredi de 17h à 18h45 et le samedi de 16h45 à 17h40 ...
 

L' Actualité

AUCUNE MESSE NE SERA SUPPRIMEE

DURANT LES MOIS DE JUILLET ET AOUT

 

 

----------

 

 

Fête de l’Assomption à Vendeville

 

Vous pouvez voir toutes les photos

prises lors de la messe de 11h

et lors du chapelet et du concert,

en cliquant ici.

 

 

----------

 

 

Que fête-t-on à l’Assomption ?

 

La fête de l’Assomption célèbre la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie.

Une croyance, une fête, un dogme

Malgré la discrétion des Évangiles, les premiers chrétiens n’ont pas mis longtemps à réfléchir à la place de Marie dans leur foi. Ils ont rapidement voulu célébrer ses derniers moments, comme ils le faisaient pour honorer leurs saints. À cause  du caractère unique  de sa coopération,  une croyance  se répand :  son  « endormissement » – sa Dormition – consiste en réalité en son élévation, corps et âme, au ciel par Dieu. La fête exprime cette croyance : chaque 15 août, les chrétiens célèbrent à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au paradis et le couronnement de la Vierge Marie.

En 1950, le pape Pie XII estime utile de proposer une définition plus précise: « La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers, pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort ». La définition fait partie des dogmes de l’Église.

L’Assomption de Marie dans le sillage de l’Ascension du Christ

On associe souvent l’Assomption de Marie avec l’Ascension du Christ ; de fait, les mots se ressemblent et il y a dans les deux cas une montée mystérieuse au ciel dans la gloire de Dieu.

Pourtant, « assomption » ne vient pas du verbe latin « ascendere » (monter, s’élever), qui a donné « Ascension », mais d ’ « assumere » (assumer, enlever). L’étymologie souligne l’initiative divine : Marie ne s’élève pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l ’ « assumer », corps et âme, en la réunissant à son Fils sans attendre la résurrection finale, tant elle a su s’unir, corps et âme, à Lui dès sa vie terrestre.

Dans le sillage de l’Ascension, Marie inaugure le destin ouvert aux hommes par la résurrection de son Fils et anticipe ce qui deviendra la condition des sauvés à la fin des temps.

La fête de l’Assomption entretient l’espérance

La liturgie de l’Assomption célèbre Marie comme la « transfigurée » : elle est auprès de Lui avec son corps glorieux et pas seulement avec son âme ; en elle, le Christ confirme sa propre victoire sur la mort.

Marie réalise ainsi le but pour lequel Dieu a créé et sauvé les hommes. En la fêtant, les croyants contemplent le gage de leur propre destin, s’ils font le choix de s’unir à leur tour au Christ.

Cette contemplation renforce enfin la confiance dans l’intercession de Marie : la voilà toute disponible pour « guider et soutenir l’espérance de ton peuple qui est encore en chemin » (préface). Ils aiment alors demander à Dieu : « Fais que, nous demeurions attentifs aux choses d’en-haut pour obtenir de partager sa gloire » (collecte).

Père Laurent de Villeroché, eudiste

 

 

----------

 

 

Un temps pour prendre du recul… et de l’avance !

C’est aussi un peu le but des vacances ou même de l’été… S’arrêter, faire le point, regarder en arrière mais surtout en avant… et loin !

Faire le point sur l’année passée, ce qui m’a été donné, ce que j’ai découvert ou appris, ce qui m’a été donné de donner… Demander pardon, dire Merci… autant de gestes parfois peu habituels mais ô combien importants. La vie se construit par ces petits actes, souvent inconnus de tous, mais fondateurs ou constructeurs. Ils m’aident à avancer, à poser des “ancres”, à me repérer. Ils me permettent de redire “Oui” à Dieu, même dans les petites choses, et surtout si parfois je suis tombé…

Mais il faut aussi regarder en avant, avoir une “vision” aime-t-on dire, c’est-à-dire savoir où l’on va et ce que nous portons. Notre grâce à nous chrétiens, c’est de savoir d’où nous venons et où nous allons. Nous ne sommes pas le fruit du hasard, mais l’objet d’un désir aimant de Dieu, et ce de toute éternité… Nous ne disparaitrons pas le jour de notre mort mais nous courons vers la vie éternelle avec Lui. Nous devons nous habituer à reconnaître que nous ne sommes que de passage ici-bas et que notre cœur est rempli de désirs d’éternité, d’absolu, d’amour vrai… Nous devons aussi regarder ce que nous vivons avec un regard plein d’éternité… Regarder vers le Ciel et vivre déjà de lui, c’est prendre de l’avance, ou du moins s’orienter dans la bonne direction. C’est se rappeler que l’accomplissement dont je rêve, ne se fera vraiment qu’au Ciel…

Mais il ne faut pas le faire seul ! C’est d’en parler avec un proche, son accompagnateur spirituel… ultimement avec Dieu lui-même ! Il faut le faire en invoquant l’Esprit Saint et en cherchant à le faire avec le Christ lui-même, “chemin, Vérité et Vie”. C’est bien Lui qui me montre le chemin, la voie vers la vie avec Dieu. C’est Lui qui me guide vers l’éternité… C’est Lui qui m’apprend à aimer en vérité. La Parole de Dieu, les sacrements, le partage… autant de lieux qui me font Le rencontrer.

Alors que ce temps d’été soit l’occasion de vivre davantage “avec” et “de” Lui !

                                    Mgr Jean-Philippe Nault,évêque de Digne

 

 

----------
 
 

 

NOUVEAU

 

Le nouveau livret du

PELERINAGE SAINTE RITA

est en vente, au magasin.

Il est entièrement réactualisé,

avec de nouvelles prières

et de nombreuses photos de l’église.

Il est vivement recommandé

pour suivre véritablement

la neuvaine.

 

 

 

site officiel du Sanctuaire

de Sainte Rita à Vendeville

NOUS JOINDRE

 

PELERINAGE

SAINTE RITA

DE VENDEVILLE

adresse: 38 rue de Seclin

59175 Vendeville

tél: 03 20 96 06 22

email: pelerinagesainterita

vendeville@orange.fr

 

LE MAGASIN

DU PELERINAGE

 

est ouvert du lundi au samedi

de 9h à 12h30 et

de 14h à 18h,

à partir du 2 Mai 2016,

tous les dimanches

de 9h à 12h30 et

de 14h à 17h30

tél: 03 20 97 91 52

email:

magasin.steritavendeville

@orange.fr

LE SANCTUAIRE

 

 est ouvert tous les jours

sans interruption

de 8h30 à 18h,

et le vendredi jusqu’à 20h

l’EUCHARISTIE

Toutes les messes

sont célébrées dans l’église

 

la semaine:

lundi, mardi, mercredi,

jeudi, vendredi, samedi à 11h

et en plus vendredi à 19h

 

le dimanche:

samedi (messe anticipée) à 18h

dimanche à 9h30 et à 11h

 

 

 

L'ADORATION

DU

SAINT SACREMENT

(dans l'église)

 

Tous les jours de 17h à 18h

 

 

 

LES CONFESSIONS

(dans l'église)

 

Tous les jours de 17h à 18h

 

 

 

Tous les vendredis 

de 14h30 à 18h40

(dans l'église)

 

ADORATION

DU SAINT SACREMENT

à 15h

CHAPELET

DE LA MISERICORDE

 

 

 

CHAPELET AVEC

LE GROUPE PADRE PIO

(dans l’église)

 

Le 3ème vendredi du mois

à 18h suivi de la messe à 19h

 

 

 

LE CHAPELET MEDITE

(dans l'église)

 

Tous les dimanches à 16h00

 

 

 

LE ROSAIRE

(dans l'église)

 

Le premier lundi du mois

après la messe de 11h,

Si ce lundi est férié, la récitation du rosaire est reportée au deuxième lundi.

 

 

LA PRIERE DES MERES

(dans la salle paroissiale)

 

Tous les mardis à 9h30

(sauf vacances scolaires) 

LA BENEDICTION

DES OBJETS DE PIETE

(dans l'église)

est possible à

la fin de chaque messe.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© pelerinagesainteritadevendeville2015