Sanctuaire Sainte Rita Vendeville
Sanctuaire Sainte RitaVendeville

La vie de Sainte Rita

En 1381, à Roccaporena, petit hameau de CASCIA (Ombrie) en Italie, naît au mois de mai, une petite fille, Marguerite, que tout le monde appellera RITA.

 

 

Pour ses parents qui désespéraient d’avoir un enfant, quel beau cadeau du Seigneur qu’ils avaient tant prié. Rita eut une enfance heureuse. Très jeune, elle aimait prier et contemplait déjà Jésus en Croix.

 

Elle songeait très sérieusement à se faire religieuse, mais ses parents, comptant sur leur fille unique pour leurs vieux jours en décidèrent autrement. Sans même qu’elle eût à donner son avis, Rita se retrouve mariée à Paul de Ferdinand, un hobereau, chef d’une bande de guerriers mercenaires.

 

Elle eut très vite à souffrir de son mari, homme exigeant, violent et même brutal. Femme battue, elle ne se découragea pas, puisant sa force auprès de son Seigneur; elle parvint même à avoir raison de la violence de son époux qui se convertit.

 

Ils eurent deux beaux garçons. Tout semblait enfin sourire à cette famille devenue heureuse.

 

Hélas, son mari est assassiné par une bande rivale et ses deux enfants emportés dans une épidémie de peste.

 

Rita pardonna aux assassins de son mari; elle se retrouvait seule dans la vie ; son désir de vie religieuse resurgit en elle. Après bien des difficultés, Dieu lui permit de réaliser sa vocation première, elle fut accueillie dans le couvent des Filles de Saint- Augustin à Cascia où elle vécut pendant quarante années, restant fidèle à son amour de Jésus en Croix.

 

Le Jeudi Saint 1441, pendant qu’elle contemplait Jésus blessé par la couronne d’épines, Dieu lui accorda cette terrible grâce du stigmate: une plaie purulente au front qui ressemblait à une trace d’épine. Le 22 mai 1457, Dieu la rappela à Lui, pour le grand rendez-vous de l’amour.

 

L’Eglise la proclama bienheureuse en 1628.

 

Par la suite, beaucoup l’invoquèrent comme la patronne des cas impossibles, l’avocate des causes désespérées. En 1900, l’Eglise la canonisa.

 

Son corps, miraculeusement conservé, repose toujours dans son sanctuaire à Cascia. Elle est vénérée à Vendeville depuis 1927.

 

__________

 

LE PELERINAGE DE VENDEVILLE

 

 

Sainte Rita, la Sainte des impossibles, l’Avocate des causes désespérées, est invoquée dans l’église de Vendeville ; de nos jours encore, cette dévotion ne cesse de prendre de l’ampleur. Désormais, de nombreuses églises abritent une statue de la Sainte, mais l’église de Vendeville demeure le sanctuaire privilégié de Sainte Rita car ce fut l’église de Vendeville qui fut la première à l’accueillir dans la région.

 

En 1926, par l’intermédiaire du journal « La Croix » de Paris, une personne, voulant exprimer sa reconnaissance à Sainte Rita pour une faveur obtenue, annonce qu’elle offre à une église pauvre qui voudrait l’accepter, une belle statue de Sainte Rita. Le curé de Vendeville de l’époque, le chanoine H. DUMORTIER, s’intéresse à la chose et sollicite la statue de la Sainte ; il organise alors une bénédiction solennelle, érige une Confrérie Sainte Rita et obtient une belle relique de la Sainte du Monastère de Cascia où, par un miracle perpétuel, le corps de la Sainte est conservé intact dans une châsse d’argent depuis le jour de sa mort en 1457.

 

La chose fut rapidement connue, et de toute la région, on vint invoquer Sainte Rita à Vendeville et lui demander son secours dans les difficultés de la vie. Depuis lors, de nombreux pèlerins viennent chaque jour invoquer Sainte Rita, ils ont une confiance sans bornes en la merveilleuse bienfaisance de la bonne Sainte ; la plupart disent qu’ils sont toujours exaucés, mais en tous cas, tous repartent toujours encouragés et réconfortés. Les milliers d’ex-voto (plaques de remerciements) qui couvrent l’entrée et les murs du sanctuaire témoignent de la reconnaissance des pèlerins pour les faveurs obtenues.

 

 

LA BENEDICTION DES ROSES

 

La bénédiction des roses revêt une importance particulière pour les pèlerins. Cette fleur est le symbole des grâces que l’on reçoit. Durant l’hiver 1457, particulièrement rude, la ville de Cascia est bloquée par les congères. Rita, veuve très jeune, qui a perdu ses deux enfants de maladie, éprouvée par ses souffrances morales et physiques, vit ses derniers jours au monastère. Quand une cousine lui rend visite, elle lui demande d’aller chercher une rose dans son jardin à quelques kilomètres de distance. Sa parente pense à un délire et n’imagine pas qu’on puisse trouver une rose dans ce paysage hivernal. En rentrant chez elle, elle voit dans le jardin enneigé un rosier qui porte une fleur éclose. Elle la porte à Rita qui respire la fleur qu’elle considère comme un message divin et l’offre à ses soignants.

 

__________

 

Les Amis de Sainte Rita

Sainte Rita tient une grande place dans notre vie.

 

Près de 300 personnes se tournent vers elle quotidiennement et se recueillent devant sa relique et sa statue dans l’église de VENDEVILLE.

 

Toutes les semaines, au cours des célébrations eucharistiques, 600 personnes environ reçoivent la Sainte Communion.

 

A ce jour, 40 groupes de pèlerins se sont inscrits pour vivre pleinement une journée avec Sainte Rita.

 

Au cours de l’année, diverses grandes manifestations amènent une foule considérable de pèlerins, notamment :

- En ce mois de mai, au cours de la neuvaine à Sainte Rita qui vient de se terminer,  10.000 personnes sont venues la prier, lui confier leurs soucis, leurs peines, leurs chagrins mais aussi leurs joies, leurs espérances, 

- Au 15 août, la messe de l’Assomption de la Vierge Marie (en plein air) rassemble 900 à 1000 personnes.

Par ailleurs, le secrétariat reçoit de nombreux appels téléphoniques ainsi que des courriers (environ 1500 par an) de toute la France, la Belgique, l’Italie et même l’Afrique.

 

Au vu de ces chiffres, l’église de VENDEVILLE peut donc se targuer d’être un haut lieu de rassemblement, de prière, de recueillement et forme une grande famille :

 

Les Amis de Sainte Rita !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© pelerinagesainteritadevendeville2015